Concert : Bourrées de complexes

Le jeudi 04 Mai à 18h00

Après « Du jazz chez Boris », les musiciennes de Bourrées de Complexes vous proposent des compositions originales et des chansons extraites des premiers albums de Serge Gainsbourg. Une esthétique jazz toujours plus fine et audacieuse, le duo offre sa poésie interrogative, profonde et souriante, et celle de Gainsbourg lui répond, délicieusement incisive, au détour d’un morceau d’Horace Silver, John Coltrane, Cole Porter ou Freddie Ubbard…
Fabienne Déroche : chant / Géraldine Jacquier : guitare

Réservation conseillée au 04 76 27 84 87 / PAF : 10 €

Concert jeune public : Trio Oriki

Sortie de résidence

Le mercredi 05 avril à 15h et à 16h30

On ne voudrait reconnaître à l’Afrique qu’une culture orale. Pourtant, il existe beaucoup de poètes africains contemporains qui écrivent en langue locale. Le Trio Oriki met en musique et en chanson ces textes (écrits en bambara, pulaar, wolof, diola, malgache, etc.). Le Trio Oriki propose un univers métissé et poétique, une invitation à la trance, à la médiation, au voyage.
Yann Salètes : compositions, guitare, kalimba, percussions, chant / Evodie Amira : kalimba, percussions, chant / Mourad Baïtiche : percussions

Réservation conseillée au 04 76 27 84 87 / PAF : 5 €

Ciné-concert : La jeune fille au carton à chapeau

Par Stéphane Damiano

Le jeudi 16 mars à 20h00

Le film muet « La jeune fille au carton à chapeau » est accompagné par un pianiste – Stéphane Damiano – et un bonimenteur, comme à l’époque du début du cinéma. L’histoire est servie par un duo complice qui donne la spontanéité, la chaleur et la drôlerie d’une voix et d’un piano à ces images tournées avec génie il y a 85 ans par Boris Barnet (à l’âge de 25 ans !).

Réservation conseillée au 04 76 27 84 87 / PAF : 10 €

Rencontres en ville – Promenade et atelier radiophonique

Dans le cadre des Rencontres de Géopolitique Critique sur le droit à la ville, La Voix des gens  en partenariat avec Modus Operandi,  a convié une vinghtaine de personnes à une promenade sonore conçue à partir de la matière recueillie dans ateliers radio qui ont eu lieu dans un cours de français de l’association Accueil Demandeurs d’Asile.

Muni d’un lecteur mp3 et d’écouteurs, chaque participant s’est laissé guider par une balade sonore alliant voix, ambiances et musique entre la gare SNCF et L’ArTisterie. Cette immersion d’une trentaine de minutes s’est prolongée par une discussion sur l’accueil et la rencontre dans la ville.

Rendez-vous sur www.lavoixdesgens.fr  Pour écouter les sons de la ballade sonor et les extraits des discussions qui ont découlé de l’expérience.

Merci à tous ceux qui ont participé à cette expérience sensible !